top of page

Le Bas Astral




Dans cet article, je vais définir ce qu'est le bas astral, d'un point de vue personnel.


Qu'est-ce-que le bas astral :


Il s’agit du plan astral où se trouve les vibrations basses et sombres .


ATTENTION : VIBRATIONS BASSES NE SIGNIFIENT PAS QU’ELLES SONT FAIBLES ! LOIN DE LÀ CERTAINE SONT EXTREMEMENT PUISSANTES!


Comme dans le haut astral, il y a plusieurs “niveaux” toutes les entités ne se côtoient pas au même endroit.


Quels êtres s'y trouvent :


  • Les larves et parasites

  • Les créatures sombres

  • Les esprits des défunts bloqués

  • Les entités désincarnées

  • Les démons


Que ressent-on :

Les énergies du bas astral sont écrasantes, lourdes et pesantes.

On peut s’y sentir mal comme s’y sentir bien .


Cela peut paraître étrange, mais lorsque tu as passé ta vie, sur le plan réel, dans ce genre d’ambiance et bien il se peut que tu trouves le bas astral plus rassurant que le haut, car finalement tu as l’habitude de ces énergies.



Les dangers du bas astral:


Les énergies que dégagent les différentes strates que composent le bas astral sont ce qu’on qualifie de “sombre”. Elles sont censées ne pas être agréables :

  • colère

  • tristesse

  • insolence

  • fureur

  • jalousie

  • mépris

  • mélancolie...


Ces sentiments finissent par nous envahir et devenir toxiques.

Un autre danger, c’est de ce méprendre sur les entités: une entité qui se fait passer pour une autre.

Tu as également de grandes chances de ressortir avec des parasites qui se feront un plaisir de te vider de toutes énergies.



Mon expérience avec le bas astral :


Lorsque j’étais plus jeune, j’étais complètement submergée par la noirceur, dès que je refaisais surface, on me tiré vers le bas, encore et encore... ma vie était plus que chaotique.


Niveau spirituel c’était aussi compliqué, je ne trouvais pas ma place et ce coté “sombre” me poursuivais jusque dans mes rêves.

Je voyais mes démons (démons intérieurs) et ils répétaient sans cesse que je devais accepter mon coté sombre, que je devais sortir de ma zone de confort, voir plus loin pour révéler ma vraie nature.

Seule la souffrance me faisait sentir vivante, sans ça, je me sentais vide comme si j'étais morte.

Donc oui, je me sentais confortable dans le bas astral car ce que l'on ressent là-bas était mon quotidien, mais malgré tout je faisais tout pour essayer de me sentir comme tout le monde je pensais que me sentir bien signifiait être libérée de toute souffrance, être comme tout le monde et que trouver du réconfort dans la souffrance n'était pas bien.

Je pensais que je devais à tout prix rester dans la lumière, c'était fatiguant, épuisant...


Ce n’est que lorsque que je me suis retrouvée completement noyée, que j’ai choisi de ne plus essayer de remonter à la surface, de ne plus fuir.

J’ai apprivoisé mes démons intérieurs, j’en ai fait une force et j’ai appris énormément de chose aux côtés de ces entités obscures.

Elles m’ont sauvés, m'ont révélé ma vraie nature, m’ont fait m’accepter dans mon entièreté, et à leur manière elles m’ont fait rayonner comme jamais.


(je parlerais de mon expérience avec les démons dans un autre article)




130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page