top of page

Les Naïades

Les Naïades tirent leur source de la mythologie grecque, ce sont des nymphes aquatiques qui vivent dans les eaux douces comme les fontaines, les sources d'eau, les rivières, les puits et les ruisseaux.


Il existe plusieurs "types" de Naïades qui ont un nom différent en fonction de la nature du lieu dans lequel elles se trouvent:

  • les Crénées qui sont les naïades des fontaines

  • les Pégées qui sont les naïades des sources

  • les Potamides qui vivent dans les rivières et les ruisseaux

  • les Limnades ou limnatides qui sont les naïades des lacs

  • les Héléades ou Héléïonomes qui sont les nymphes des marais, des marécages mais également de toutes les zones humides.

Certaines d'entres elles étaient considérées comme les prêtresses de Dionysos.

Le culte des Naïades consistait à déposer des offrandes au bord des lieux où elles résidaient.

Des chèvres et des agneaux, avec des libations de vin, de miel et d'huile mais également du lait, des fruits et des fleurs étaient déposés sur leurs autels.


Je vais vous conter la légende de Nicée, qui fait partie des Potamides.


Nicée est fille du dieu-fleuve Sangarios et de la déesse de la Nature sauvage Cybèle.

C'était une redoutable chasseresse d'Artémis qui s'attaquait à des bêtes féroces.

Un jour, un jeune berger nommé Hymnos tomba fou amoureux d'elle.

Exaspérée par ses avances, elle finit par le cribler de flèches, ce qui révolta Eros (dieu de l'amour et du désir).

Pour punir Nicée, Eros rendit Dionysos amoureux de la magnifique jeune nymphe, mais Nicée refusa les avances du dieu.

Pour parvenir à ses fins Dionysos changea l'eau de sa source en vin, ainsi quand la nymphe voulu boire l'eau, elle s'enivra.

Durant son sommeil, Dionysos viola la jeune nymphe.

Nicée voulu se pendre, mais échoua.

De ce viol, naquit une fille, Télété.

Par la suite, pour la Naïde, Dionysos fonda la ville de Nicée en Anatolie.








130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page